Quel impact a le sommeil sur la productivité ?



Selon de nombreuses études, il serait prouvé que dormir augmenterait la productivité.


Le sommeil et la productivité sont étroitement liés et cette relation est bien simple : lorsque nous dormons bien et suffisamment (7 à 9 heures par nuit sur une base régulière), nous sommes plus productifs que lorsque nous dormons moins ou lorsque notre sommeil est de moins bonne qualité.


Le premier à bénéficier d’un sommeil réparateur, c’est votre cerveau.


En effet, le sommeil nettoie le cerveau des déchets accumulés dans la journée, afin de favoriser la régénération des cellules. En dormant, nous éliminons les toxines présentes dans notre cerveau ce qui nous permet, entre autres, de booster nos facultés cérébrales.

Le sommeil occupe 1/3 de notre temps et, pour les physiologistes, il est aussi important que l’alimentation ou l’exercice physique : il existe une vraie influence du sommeil sur le corps. Bien dormir vous aide à consolider votre mémoire et améliorer votre niveau de concentration.

Quand vous êtes reposé, votre cerveau vous permet de mieux réfléchir et de prendre des décisions sensées. Vos capacités de raisonnement sont renforcées, et vous arrivez plus facilement à résoudre les problèmes qui se présentent à vous. Un sommeil profond et de qualité vous aide également à maximiser vos capacités d’apprentissage. Puisque vous bénéficiez d’une meilleure concentration et d’une meilleure mémoire, votre cerveau stocke mieux les informations et vous aide à intégrer de nouvelles connaissances.


Quelques chiffres permettent de résumer l’importance du sommeil sur la santé : les adolescents dormants mal ont une matière grise amoindrie ; chez l’adulte en manque de sommeil, le risque de rhumes est multiplié par 4, celui des maladies cardio-vasculaires de 48 % et le risque de diabète de type 2 de 28 %.

Au contraire, lorsque le sommeil est irrégulier, notre horloge interne, qui régule notre cycle veille-sommeil, les hormones et d’autres fonctions du corps deviennent incohérentes. Cela peut avoir un impact négatif sur le fonctionnement de notre corps et de notre esprit le lendemain, et donc sur notre productivité. Lorsque le sommeil est insuffisant, en raison d’une réduction du sommeil par exemple, un certain nombre de capacités cognitives (ou mentales) en souffrent. Par capacités cognitives, on entend notamment l’attention, la prise de décision, la résolution de problèmes, la mémoire et la créativité.

Les personnes privées de sommeil sont également plus sujettes aux erreurs et aux accidents, et ont moins d’énergie et de motivation que celles qui dorment bien.


De nombreuses études ont montré qu’un manque de sommeil affectait la zone du cerveau impliquée dans l'innovation, l’analyse décisionnelle, le self-control et la créativité. Si vous dormez moins, vous allez donc moins bien décider, moins innover et travailler de manière plus stressée.

Pour résumé, un sommeil suffisant et réparateur, de 8h en moyenne, permet à l’organisme de se régénérer, afin de fournir un travail des plus productif. Malgré cela, nous sommes nombreux à dormir moins lorsque nous avons l’intention d’être plus productifs. Ce système se résume donc à un cercle vicieux, qui met en relation travaille et productivité.


Une majorité de personnes associent la productivité au nombre d’heures passées à travailler alors que celle-ci résulte d’un sommeil suffisant et d’une journée mieux planifiée dans un environnement de travail adapté.


Sources:

Comment améliorer sa productivité grâce au sommeil ? (urgonight.com)

Le sommeil augmente-t-il la productivité ? - Jobat.be

Quelle influence le sommeil a-t-il sur la productivité ? (haleoclinic.com)

11 vues
Posts Récents