Comment choisir son oreiller ?

Trouver l'oreiller idéal, c'est loin d'être simple… Il faut choisir la bonne dimension, la fermeté, le confort et le garnissage qui vous conviendra le mieux !


La taille et la dimension de l’oreiller


En sachant que l’oreiller supporte 10 % du poids du dormeur, il doit correspondre à sa morphologie afin de lui garantir un réveil sans raideurs ni douleurs cervicales. Il existe différentes tailles et formes d’oreillers, adaptées aux besoins de chacun :

  • L’oreiller rectangulaire : il est le plus recommandé pour dormir confortablement car il permet un bon maintien de la nuque et des cervicales durant la nuit.

  • L’oreiller carré (65x65cm) : idéal pour un moment de lecture au lit.

  • Le traversin : il peut se substituer à l’oreiller selon les préférences du dormeur (mais nous vous déconseillons de l'associer à un autre oreiller, votre posture allongée ne serait pas bonne). Sa forme cylindrique offre un soutien du rachis cervical correct. Le traversin, afin d’être efficace, doit impérativement être placé correctement, au niveau de la tête de lit pour ne pas provoquer de douleurs au niveau de la nuque et du haut du dos.


L’indice de fermeté


En fonction de la position dans laquelle vous dormez, le choix de l’indice de fermeté varie. En effet, si vous dormez sur le côté, votre oreiller doit être ferme et suffisamment haut pour aligner correctement les cervicales et la colonne vertébrale. Si vous dormez plutôt sur le dos, veillez à ce que votre oreiller soit assez ferme mais pas trop haut pour vous garantir d'avoir les cervicales alignées et suffisamment soutenues. Enfin, si vous avez l’habitude de dormir sur le ventre, optez plutôt pour un oreiller moelleux et bas.


Dans n’importe quelle position, la tête et la colonne vertébrale doivent être parfaitement alignées. Si vous avez des problèmes de cervicales, nous vous conseillons de choisir un oreiller ergonomique à mémoire de forme car il s'adaptera à votre morphologie et vous apportera le maintien nécessaire.


Le garnissage


Il existe deux types de garnissage d'oreiller : synthétique ou naturel. Si vous avez des douleurs aux cervicales, nous vous conseillons de privilégier un oreiller synthétique, si vous cherchez avant tout du confort, un oreiller au garnissage naturel conviendra mieux !

Le garnissage des oreillers synthétiques de la marque TEMPUR est composé de mousse viscoélastique thermosensible. Cette matière se déforme sous la chaleur de votre corps, afin d’épouser parfaitement votre morphologie. Vous évitez ainsi les contractures et les douleurs musculaires. L’oreiller en latex est apprécié pour sa fermeté et son atout antibactérien. Enfin, la mousse viscoélastique est notamment utilisée pour concevoir les oreillers à mousse à mémoire de forme qui épousent la forme de la nuque du dormeur. Ces garnissages sont faciles à entretenir, hygiéniques et sains.


Les oreillers aux garnissages naturels sont synonymes de confort. Les oreillers naturels sont généralement composés d’un garnissage en plumes ou en duvet d’oie ou de canard. L’oreiller en plumes ou en duvet est très apprécié pour ses qualités isolantes. Avec ce type d’oreiller, la chaleur sera préservée en hiver, et la fraîcheur le sera en été. Le garnissage en laine a l'avantage d’être respirant et de s’adapter à la température corporelle.





12 vues
Posts Récents